Est-il temps de lancer ton eshop ?

Written by annemanaud

15/05/2023

Lancer ton eshop peut être une source d’angoisse si tu es une créatrice qui débute.

Est-ce que cela va être rentable ? Est-ce que je vais faire assez de ventes ? Comment savoir si mes produits vont plaire ? Évidemment, si tu te lances et que tu vends 3 articles par mois (bravo c’est déjà génial), il n’est pas forcément nécessaire de créer ta boutique en ligne.

Voici donc mes 3 conseils pour tester la vente de tes créations et savoir s’il est temps de lancer ton eshop.

Commence par tester la vente sur Instagram. Puis, intègre une marketplace type Etsy. Si tout s’y passe bien, il sera temps d’ouvrir ta propre boutique en ligne.

C’est parti pour les détails !

 

 

NB : Même si tu n’as pas de boutique en ligne, il est important d’avoir au moins un site vitrine. Tu peux savoir pourquoi dans mon article 5 raisons d’avoir son site web quand on est créatrice.

épingle pinterest de l'article est-il temps de lancer ton eshop

Tester la vente via Instagram

 

Vendre via Instagram est un excellent moyen de tester la viabilité de son projet et l’attractivité de tes créations.

Bien sûr, créer une page Instagram ne suffit pas. Il te faudra être active et élaborer une stratégie pour gagner en visibilité. Cependant, tester la vente via Instagram reste facile. Voici comment faire.

 

1- Vendre en story

 

Organiser des ventes éphémères en story est une bonne idée. Tu crées un RDV interactif, à un horaire précis. Ta communauté sera au RDV car elle sait que c’est une vente éphémère et que potentiellement, les créations partent vite. Bien sûr, communique en amont pour prévenir les gens et ne pas faire un flop.

@myoldpapers et @retourdechine utilisent ce procédé à bon escient.

Je ne te parle pas de la fonctionnalité Instagram Shopping car elle nécessite d’avoir un site ou une marketplace.

 

2- Être transparente sur les prix

 

Je ne compte pas le nombre de créatrices qui ne parlent pas de leurs prix et mentionnent juste “prix en MP”. Quand je vois ça, je passe mon chemin. Cela ne fait pas très professionnel. On s’attend un peu à ce que le prix soit fait à la tête du client.

Les consommateurs sont paresseux. Pour réaliser un achat, ils ont besoin d’avoir toutes les informations en main, sans avoir à chercher.

Faire une demande, attendre la réponse est très désagréable quand on a un coup de cœur. Fais le test toi-même, n’as-tu pas un peu peur que le prix ne corresponde pas à ton budget et d’avoir espéré pour rien ?

Donner ton prix uniquement sur demande peux te donner l’illusion d’un sentiment d’exclusivité. En réalité, tu risques soit d’avoir pleins de questions de gens qui ne sont au final pas ta clientèle cible en terme de prix, soit pas de demandes car tes prospects préfèrent passer leur chemin.

Sois claire, et mentionne-les prix sur tes posts. Tout le monde gagnera du temps.

 

 

Tester une marketplace

 

La vente en direct sur Instagram t’a permis de te rassurer sur la viabilité de ton projet. Il est temps de permettre à tes clients d’acheter tes produits directement en ligne, sans passer par un MP Instagram.

Pour commencer, la solution la plus simple est de mettre ses produits sur une marketplace. Pour les créatrices, la plus connue est Etsy.

Tu te demandes sans doute pourquoi je t’ai conseillé de tester la vente en direct avant de te mettre sur Etsy ? Tout simplement car vendre sur Etsy engendre un coût pour les créatrices, et qu’il vaut mieux être sûre que ses produits se vendent avant de s’y inscrire comme vendeuse.

 

1- Les avantages d’Etsy

 

Etsy est excellent quand tu crées juste pour un complément de revenu. Tous tes clients potentiels s’y trouvent car c’est la plateforme la plus connue du marché. Tout est pris en compte : système de paiement, partie boutique, promotions et pub interne… tu n’as plus qu’à expédier tes produits et engranger ton CA.

Il te suffit de mettre un lien de redirection vers ta boutique Etsy dans ta bio Instagram et le tour est joué. Tu peux bénéficier de tes efforts de comm sur Instagram, et de ceux effectués sur Etsy si tu décides d’investir dans des boosts de produits sur cette marketplace.

 

2- Les inconvénients d’Etsy

 

Le hic avec Etsy, c’est qu’en tant que marketplace, tu es dépendante des conditions de vente qui peuvent changer du jour au lendemain et rendre tes produits “hors la loi”. Conséquence, ta boutique ferme du jour au lendemain. Bonjour l’angoisse.

Tu ne peux pas non plus maîtriser ton branding, ton image de marque. Toutes les boutiques se ressemblent sur Etsy et il est très difficile d’y transmettre son univers propre. De plus, lorsqu’un client cherche un produit, Etsy peut lui proposer un produit sponsorisé ou un autre moins cher. La conséquence est que le client change de boutique sans s’en rendre compte. Cela peut diminuer tes chances d’émerger sur la plateforme. Sauf si bien sûr, tes clients viennent d’Instagram et sont intéressés uniquement par tes créations.

Enfin, il ne faut pas oublier les frais inhérents. Etsy se rémunère entre 15 et 20 % de tes ventes et il y a également des frais de mise en ligne. Il n’y a aucun rabais même si ton volume de vente est important. C’est donc un coût supplémentaire à prendre en compte et qui peut grever tes bénéfices finaux.

 

3- Les alternatives à Etsy

 

Le but d’Etsy étant la vente, quelle que soit la boutique, à produit égal, une création moins chère que la tienne ou une boutique déjà reconnue pour ses gros volumes de vente sera favorisée par l’algorithme.

De plus, Etsy c’est l’usine. Ça brasse de tout et de rien et certains tricheurs proposent même des produits pas du tout artisanaux.

Je te conseille donc de tester une marketplace française, locale et donc plus investie dans la protection et le respect du travail artisanal :

Fait Maison
L’Effet Paillettes
Market Place Creatives

 

 

 

 

Créer sa boutique en ligne

 

Ton business se développe à merveille et tu veux maîtriser tes ventes de A à Z ? Il est temps de lancer ton eshop. Tu peux bien sûr directement choisir cette étape sans passer par l’étape marketplace pour les raisons que je vais t’expliquer.

 

1- Lancer ton eshop pour maîtriser ton image

 

Je t’ai expliqué que sur Etsy et les autres marketplaces en général, les boutiques étaient standardisées. Lancer ton eshop te permet de prendre le contrôle de ton image pour faire rentrer tes clients dans ton univers : couleurs de ta marque, typographies, illustrations sonores, vidéos, expérience d’achat… Il est temps de manifester ton branding.

Ta boutique en ligne est TA propriété et c’est toi qui dicte les règles. Et même en cas de soucis (l’incendie des serveurs OVH à Strasbourg avait conduit à la fermeture de nombreux sites il y a 2 ans), tu peux quotidiennement sauvegarder ton site. Cela te permet de conserver tes données et de migrer vers une autre plateforme si cela devient nécessaire.

 

2- Réduire les coûts

 

Dans le chapitre précédent, je t’ai expliqué que les coûts sur Etsy étaient assez conséquents.

Si tu crées ta propre boutique en ligne, le coût en sera dérisoire et amorti à l’année.

Combien cela coûte ? Il faut prendre en compte le coût de l’hébergement du site qui selon les hébergeurs et les fonctionnalités choisies varient de 2,50€/mois à 500€/mois. Pour avoir ton propre nom de domaine (le nom de ton site avec une extension .com ou .fr etc), il faut compter selon les solutions, de 10 à 60€/an.

Le seul souci est que tu n’es pas spécialisée dans la technique et faire appel à un webmaster pour développer sa boutique en ligne coûte de 2000 à 20 000€. et tu n’as carrément pas le budget.

Pour rester réaliste et te permettre de développer ton activité, j’utilise WordPress ou Zyro de Hostinger pour créer des sites Internet. Cela me permet de limiter les coûts tout en permettant une personnalisation du site selon l’univers de mes clients, à des prix tout doux qui te permettent de développer efficacement ton activité.

Je t’aide à créer ton eshop (sans compter le prix de  ton hébergement et ton nom de domaine) à partir de 1000 €.

Bref…

Et toi, es-tu prête à lancer ton eshop ?
N’hésite pas à me contacter si tu as besoin d’aide. Les sites que je crée sont optimisés pour le référencement.

illustration businessgirl ordi anne manaud webdesigner

Ça va t’intéresser :

5 étapes pour sécuriser son site WordPress

5 étapes pour sécuriser son site WordPress

Sécuriser son site WordPress est essentiel pour protéger tes données et celles de tes utilisateurs contre les piratages et les cyberattaques. Idéal pour instaurer la confiance de tes visiteurs en préservant ton e-réputation.

lire plus

0 commentaires

Laisse un commentaire